L'accord du participe passé

Ce qu'il faut savoir sur le participe passé

Définition

Le participe passé appartient à une forme verbale composée (tu avais vu/ Elle a été vue) ou s'emploie comme un adjectif qualificatif (des exercices réussis).

Fondamental

Sa terminaison dépend du groupe de verbes auquel il appartient :

Verbes du 1er groupe

é

Verbes du 2ème groupe

i

Verbes du 3ème groupe

-u, -s, -t

Accord du participe passé : la règle générale

En général, son accord résulte de sa valeur adjectivale ou verbale dans la phrase :

Type de participe

Règle de l'accord

Exemples

Participe passé à valeur adjectivale

Il s'accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte.

Effrayées, les poules s'enfuirent.

Le participe passé à valeur adjectivale, mis en apposition, s'accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte « les poules » et prend les marques du féminin pluriel.

Participe passé employé avec l'auxiliaire être

Il s'accorde en genre et en nombre avec le sujet du verbe.

Les filles sont parties.

Le participe passé est employé avec l'auxiliaire être et s'accorde avec le sujet « les filles », il prend les marques du féminin pluriel « es ».

Participe passé employé avec l'auxiliaire avoir

Il ne s'accorde jamais avec le sujet mais en genre et en nombre avec le complément d'objet direct (COD) si celui-ci est placé avant le verbe.

Nous avons mangé.

Il n'y a pas de COD, le participe passé ne varie pas.

Nous avons mangé des pommes. Le COD « les pommes » est placé après le verbe, il n'y a pas d'accord.

Les pommes, je les ai mangées. Le COD est le pronom personnel « les » mis pour les pommes. Le participe passé s'accorde avec le COD et prend alors les marques du féminin pluriel « es ».

Accord du participe passé : les cas particuliers

Accords particuliers

Exemples

Le participe passé des verbes impersonnels est invariable.

Les sommes qu'il a fallu verser sont conséquentes.

Le participe passé suivi d'un infinitif s'accorde si l'action exprimée par l'infinitif est réalisée par le complément d'objet direct placé avant le verbe (sens actif).

Les artistes que j'ai vus danser...

La pièce de théâtre que j'ai vu jouer...

Le participe passé « fait » suivi d'un infinitif est toujours invariable.

Le participe passé « laissé » suivi d'un infinitif admet l'invariabilité ou l'accord suivant la règle précédente.

Le montreur d'ours les a fait danser.

Les tomates qu'il a laissé(es) mûrir...

Le participe passé reste invariable si le complément d'objet direct est « en ».

Des fruits, j'en ai ramassé beaucoup.

Le participe passé reste invariable si le pronom personnel complément d'objet direct est neutre.

Elle est meilleure que nous ne l'avons pensé.

Le participe passé des verbes intransitifs coûter, valoir, mesurer, courir, vivre dormir... est invariable s'il est accompagné d'un complément circonstanciel de valeur, de durée, de prix, de poids.

(Employés transitivement, ils s'accordent.).

Les cent kilos qu'il a pesé...

Les mille euros qu'elle m'a coûté...

Les trois heures que j'ai dormi...

Les participes passés dû, cru, voulu, pu, su, pensé,... sont invariables quand ils ont pour complément d'objet direct un infinitif sous-entendu.

Ils ont mangé tous les fruits qu'ils ont voulu (manger).

Lorsque le COD placé devant le participe passé est un collectif suivi de son complément, l'accord se fait soit avec le collectif, soit avec le complément, selon le sens.

J'ai photographié le vol de canards que j'ai aperçu(s) ...

Le cas des verbes pronominaux

Les verbes pronominaux ont la particularité de se conjuguer avec deux pronoms de la même personne (le premier sujet et le second complément). Pour effectuer l'accord du participe passé de ces verbes, il convient de repérer leur type parmi quatre cas possibles.

Verbes essentiellement pronominaux

Le participe passé s'accorde avec le sujet du verbe.

Exemple

S'enfuir, s'emparer, se blottir...

Ils se sont enfuis.

Elle s'est lovée.

Verbes occasionnellement pronominaux

  • Ils peuvent être de sens réfléchi (l'action se réfléchit sur le sujet) : Se laver, se débrouiller, ...

  • Ou de sens réciproque (l'action s'exerce sur les personnes en présence) : Se battre, s'appeler,...

Le participe passé s'accorde si le pronom complément d'objet direct (COD) est placé devant le verbe.

Exemple

Elles se (COD) sont lavées.

Le participe passé reste invariable en l'absence de COD ou si le COD est placé après le verbe.

Exemple

Elles se (COI) sont lavé les mains (COD).

Elles se (COI) sont souri.

Attention

Si le verbe pronominal a un complément d'objet direct autre que le pronom réfléchi « se », le participe passé s'accorde avec le complément d'objet direct s'il est placé devant le verbe.

Exemple

Les félicitations qu'elle s'est octroyées les ont surpris.

PrécédentPrécédentSuivantSuivant
AccueilAccueilImprimerImprimerRéalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)