La romanisation de la Gaule

Introduction

Les Gaulois n'ont pas laissé de trace écrite : nous ne les connaissons qu'à travers les témoignages des Romains, ceux de Tite-Live et de César en particulier. De 58 à 51 av. J.-C., le consul Jules César mène campagne pour conquérir la Gaule. Il bat finalement les Gaulois de Vercingétorix à Alésia en 52.

La romanisation est un processus militaire d'abord, mais aussi politique et culturel qui aboutit à l'émergence d'une civilisation originale : le monde gallo-romain dans lequel l'envahisseur impose très tôt son modèle aux vaincus. Sous l'Empire, la personne de l'empereur concentre tous les pouvoirs et un culte lui est dû. Mais l'évolution de la citoyenneté avec les frontières de l'Empire traduit la souplesse des institutions romaines. En 212, l'empereur Caracalla accorde la citoyenneté à tous les hommes libres de l'Empire. Cette mesure illustre un aspect majeur de la romanisation : l'intégration citoyenne, sans préjugé ethnique ni culturel.

PrécédentPrécédentSuivantSuivant
AccueilAccueilImprimerImprimerRéalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)