La voix passive

Introduction

L'emploi du passif est très courant en anglais :

  • il remplace souvent, par exemple, les structures avec « on » en français.

  • il est utilisé lorsque le complément d'objet d'un énoncé à la voix active constitue le centre d'intérêt du discours.

La voix passive sert donc à mettre en valeur ce qui ou celui qui subit l'action (et qui constitue le thème du discours) et à neutraliser celui qui l'accomplit. On ne s'intéresse donc plus à l'agent.

Voyons où vous en êtes à travers quelques exercices d'approche !

PrécédentPrécédentSuivantSuivant
AccueilAccueilImprimerImprimerRéalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)